banniere

1 Paris Saint-Germain 26pts, Dif: +16
2 Angers SCO 21pts, Dif: +6
3 SM Caen 21pts, Dif: +2
4 AS Saint-Etienne 19pts, Dif: +3
5 OGC Nice 17pts, Dif: +12

Pas de match prévu
news

15/10/2015
Le dilemme Pastore

Le milieu argentin du PSG Javier Pastore souffre de se retrouver sur le banc. Mais de quel titulaire pourrait-il prendre la place ?

La trêve internationale ne lui a guÚre remonté le moral. Si Javier Pastore a été titulaire avec l'Argentine lors des éliminatoires pour le Mondial 2018 (contre l'Equateur, défaite 2-0 et le Paraguay, 0-0), ses prestations ont été décevantes. Avec le PSG, le meneur de jeu ne brille guÚre plus, la faute cette fois à un temps de jeu famélique.

Depuis son retour de blessure mi-septembre, il compte certes un but et trois passes décisives lors de ses trois titularisations mais il n'a débuté ni en Ligue des champions contre le Shakhtar Donetsk (3-0) ni contre l'OM (2-1) en championnat. Une situation que l'Argentin digÚre mal : « Là-bas (à Paris), je n'étais pas content de ne pas avoir joué », a-t-il indiqué à son arrivée en sélection.

« Je me mets à sa place. C'est difficile de se retrouver sur le banc pour les gros matchs, surtout aprÚs avoir été l'homme clé de la saison derniÚre. Mais de qui pourrait-il prendre la place dans ce 4-3-3, demande l'ancien milieu gauche du PSG Jérôme Rothen. Même si pour l'instant, Di Maria est inconstant, tu ne peux pas le sortir. Se passer d'Ibra ? Pour moi, il est toujours indispensable. Dans le milieu à trois ? Ce trio Verratti-Motta-Matuidi, c'est ce qui a fait la force de Paris ces derniÚres années. »

Sauf blessure, l'Argentin devra se résigner

« Les qualités de Pastore sont indiscutables. Mais il est moins indispensable que d'autres, confirme l'ex-attaquant, Omar da Fonseca, consultant sur BeIN Sports. Il sait jouer à plusieurs postes, et il le fait plutôt trÚs bien mais un peu moins bien que Matuidi, Motta, Di Maria quand ils sont à leur meilleur niveau. »

Laurent Blanc pourrait-il alors changer son systÚme de jeu pour y intégrer l'Argentin ? « C'est une possibilité, notamment à domicile où l'obligation de faire le jeu est plus forte, répond l'ex-milieu gauche. Il pourrait par exemple sortir Motta pour mettre Verratti et Matuidi à la récupération avec Pastore derriÚre la ligne de trois. » « Ou en 4-4-2 avec Di Maria et Pastore sur les côtés, ajoute Da Fonseca. Mais tu te prives alors d'un Motta ou d'un Matuidi, qui dans la récupération et l'impact physique offrent plus de garanties que l'Argentin. C'est une solution mais peut-être pas contre des gros. »

A moins d'une blessure ou la méforme d'un de ses concurrents, Pastore devra donc se résigner à ne pas être titulaire lors des rendez-vous clés de la saison. « En France, on n'y est pas habitués. Mais tous les grands clubs européens ont de trÚs bons joueurs sur le banc », précise Rothen. « Au Real Madrid par exemple, Isco est dans la même situation. Et il n'y a pas de débat, signale le consultant. Une saison est longue : il y aura des pépins physiques, des joueurs qui ne tiendront peut-être pas le rythme. En attendant, Pastore doit prendre son mal en patience. Aujourd'hui, il est le 12e homme de l'équipe type. »

Source: Le Parisien.fr

Lien: Pastore

Partager: submit to facebook submit to wikio submit to Delicious submit to digg submit to scoopeo